dimanche 01 octobre (19H Paf: 10€)
ROBERTO MORENO

Roberto Moreno vient nous présenter son album "Retrato", tout chaud, récemment sorti du four le 25 juillet dernier à Rio de Janeiro. De passage en France et en Europe où il a vécu pendant 4 ans, Roberto entame une tournée rapide, l'occasion pour lui de présenter à ses amis et au public de ce côté de l’océan, une œuvre magnifique d’une musicalité inouïe. Fruit de la nouvelle génération de «sambistas» cariocas.

Invitée spéciale: Marina Iris

À la guitarre: Kiko Lazzarotto Aux percussions: Seb Pacreau

UN PEU SUR ROBERTO MORENO La première œuvre de Roberto Moreno est une audace. Initié musicalement dans les pagodes dans sa famille à Anchieta (Rio de Janeiro) et gradé au Bip-bip à Copacabana, Moreno s’est imposé ces dernières années comme un des plus authentiques joueurs de « cavaquinho » des rodas de samba qui emballent les nuits cariocas. Maintenant, il a opté pour donner à son premier album une érudition instrumentale qui fait de « Retrato » un défi au sens commun. Le « cavaquinista » et interprète a décidé d’échapper au système standardisé : guitare-cavaco-pandeiro-percussion et a cédé le devant de la scène, soit au piano, parfois à la contrebasse ou encore à l’accordéon, laissant les instruments innés de la samba comme des gardiens modestes de la grandeur de ses compositions. Le résultat c’est une œuvre originale et élégante, avec une richesse harmonique atypique en temps de production industrielle dans la musique. Retrato devient dans ce scénario un véritable oasis. La rencontre des influences qui relèvent de la samba des zones nord et sud de la ville de Rio de Janeiro, n’explique pas pour autant cet album. « Retrato » c’est le fruit d’une trajectoire plus complexe. Il s’agit du résultat d’une expérience vécue quatre ans en France où la samba se mélange au jazz et à la musique africaine et d’une dense immersion au Cap-Vert. Ce fut un jour après avoir laissé le pays de la chanteuse Mayra Andrade que Moreno a composé sa première chanson :« Coração Transparente » Le travail que débute Roberto Moreno en tant que compositeur est sublimé par la générosité de Wilson Moreira – maitre et, maintenant, aussi un partenaire du « cavaquinista » dans « Canoeiro ». Moreira, du haut de ses 80 ans, prête son histoire et donne sa bénédiction à la chanson de Moreno et Sergio Gramatico Jr lors de cet enregistrement qui peut être considéré comme un adoubement. Tout cela nous invite à penser que « Retrato » n’est pas une œuvre quelconque.

Entrée 10€ ( Restauration associative avant ou après le concert )

Partager sur :
Réserver
<< Novembre 2017 >>
DiLuMaMeJeVeSa
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930